Les nouveaux business de l’hôtellerie

Comme les bars ou les restaurants, les hôtels subissent une période extrêmement difficile avec le confinement lié à la Covid-19. Moins de touristes, moins de voyages d’affaires, l’hôtellerie fait grise mine. Mais l’hôtel en journée à la côte !

Rencontres et coworking

On assiste depuis un peu plus d’un an à une normalisation de la chambre d’hôtel louée pour quelques heures en journée. Avec de nouveaux arrivants comme Merci Felix, ou des sites un peu plus anciens comme Dayuse. Ces nouveaux acteurs facilitent la location d’une chambre de jour, le plus souvent pour une escapade amoureuse pas toujours avec un couple légitime.

Merci Felix va plus loin, en proposant aux hôteliers de louer leurs espaces communs, le lobby, leurs salons, pour rendre plus simple la vie de ce nouveau type de clientèle que sont les travailleurs nomades. Les hôtels possèdent en effet pas mal d’espaces très agréables qui sont souvent vides en journée, c’est donc pour eux une bonne occasion de les rentabiliser en offrant ce nouveau type de service.

Une situation préoccupante.

Ces nouvelles approches suffiront-elles à compenser la dégradation de la fréquentation hôtelière du fait de la crise sanitaire ? Ce n’est pas sur.
Selon BFMTV, qui a enquêté sur ces moyens de sauver les meubles, certaines chaînes comme BestWestern voient leur taux de remplissage chuter à moins de 10 % !

De la chambre bureau à la salle de yoga

L’hôtel se transforme donc, se réinvente propose de nouvelles utilisations de ses espaces, les chambres se transforment en bureaux, en salle de yoga, mais il semble difficile grâce à ces subterfuges de rattraper une chute vertigineuse de la fréquentation hôtelière.

Les grandes villes telles que Paris ont peut-être une clientèle suffisante pour ces nouveaux usages, mais il est peu probable que les hôteliers de province y trouvent leur compte.

Hôtels et escapade amoureuse

Dans le créneau de l’hôtel la journée, l’un d’entre eux s’était d’ailleurs fait une spécialité de ce service, en proposant des chambres thématiques que l’on peut réserver quelques heures.

Les thèmes sont amusants ou croustillants, de la station de métro à la chambre 1001 nuits, en passant par « la cage », dans laquelle les accessoires tels que le fouet sont fournis ! Nous vous invitons à le visiter par vous même le Love Hotel

Le Staycation, vous connaissez ?

Confinés sans pouvoir bouger à plus de 20 km de chez vous ? Rassurez-vous, les week-ends sont toujours possibles, tout près de chez vous avec le staycation.

Staycation, kesako ? Le concept, c’est celui du week-end près de chez vous, dans un hôtel, celui-ci proposant des services annexes tels que la piscine, le spa, la salle de sport.

À vous le confort et le service d’un hôtel cocoon et le gros changement d’environnement façon vacances alors que vous êtes à deux pas de chez vous (pratique si vous avez oublié votre maillot de bain).

Est-ce que ce type d’usage sauvera l’hôtellerie de la crise ?

Hôtellerie de luxe, période difficile

En ce moins de novembre 2020, le célèbre hôtel Crillon a fermé temporairement ses portes. Le Negresco à Nice a annoncé lui aussi fermer « provisoirement ». Certains palaces continuent à résister tels que le Ritz, le Bristol, le George V. Mais avec leurs restaurants ou des services annexes fermés, leur rentabilité n’est plus du tout assurée, leur ouverture est avant tout une question d’image.

 

 

 

 

Mot-clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *