Comment financer votre formation ?

Vous désirez élever votre niveau de compétences ? La formation semble être la meilleure alternative. Cependant, lorsque l’on s’adresse à un organisme spécialisé ou à une école, l’addition peut être assez salée.

Rassurez-vous, nous avons la chance de vivre dans un pays qui valorise la connaissance et la formation. Ainsi, plusieurs possibilités s’offriront à vous afin que votre cursus soit financé, en partie ou en intégralité, par l’Etat ou certains organismes.

Pour les salariés

Il faut avoir que si vous êtes salarié, notamment en CDI, en comptabilisant 24 mois d’activité dont 12 dans l’entreprise dans laquelle vous travaillez en ce moment, vous pourrez avoir droit à ce que l’on appelle le DIF, soit droit individuel à la formation. Dans le cadre de cette solution, c’est l’employeur qui finance la formation, mais il se réserve aussi le droit d’accepter ou de refuser le cursus en question.

Pour pouvoir profiter de cette solution, il sera nécessaire que le cursus choisi soit en adéquation avec le poste pourvu au même moment. Cela peut également être réalisé sous la forme d’un congé individuel de formation. Vous aurez droit à 20h de formation par année, ce qui est plutôt intéressant. N’hésitez pas à vous en servir puisque vous y avez droit : vous pourrez ainsi accroître vos compétences et ajouter quelques cordes à votre arc.

Les travailleurs indépendants

Sachez qu’en tant que travailleur indépendant, vous aurez également droit à des sessions de formation, étant donné que ces entrepreneurs payent le droit à la formation chaque année, sous la forme d’une taxe. Ainsi, des solutions de financement sont mises à la disposition de ces travailleurs. Les différents organismes concernés sont par exemple l’AGEFICE, soit association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise.

On pourra également citer le FIF PL, soit fond interprofessionnel des professions libérales. Notez qu’en général, vous devrez avancer la somme auprès de votre centre de formation, avant que celle-ci ne vous soit remboursée par la suite. Il faut donc prévoir d’avoir les fonds nécessaires avant toute chose.

Les demandeurs d’emploi

En tant que demandeur d’emploi, vous pourrez bénéficier d’un grand nombre d’aides différentes dans le cadre du financement d’une formation. C’est même la période la plus propice à cela, puisque vous n’avez pas la moindre obligation professionnelle, et l’Etat cherche à vous remettre sur le marché du travail.

Parfois le fait d’avoir de nouvelles compétences peut être un excellent moyen de retrouver du travail, et les organismes concernés en ont bien conscience.

Lorsque l’on a moins de 26 ans, on peut bénéficier d’aides de la part de la région, qui facilitera l’accès à la formation par le biais du contrat de professionnalisation par exemple. Mais le Pôle Emploi aide également les demandeurs d’emploi plus âgés, dans leur désir de formation.

Les fonds consacrés à celle-ci dépendent justement des situations géographiques, puisque ce sont différents pôles différents qui les délivrent. Conseil général ou régional, Etat, Pôle Emploi, commune… les solutions sont variables, et ne sont pas les mêmes partout en France. Pensez donc à vous renseigner auprès de ces organismes, afin de mieux connaître les possibilités qui vous sont offertes en tant que demandeur d’emploi, concernant la formation.

Les fonctionnaires

Lorsque l’on est fonctionnaire, on peut également avoir accès à des sessions de formation, tout au long de sa carrière. Ainsi, si vous faîtes partie de la fonction publique et que vous désirez participer à un cursus en particulier, n’hésitez pas à poser la question auprès de l’organisme qui vous emploie.

Vous pourrez éventuellement profiter d’heures de formation financées par l’Etat, dans certaines conditions et en fonction de votre situation géographique bien sûr.

Quelques conseils

Tout d’abord, il faut savoir que tous les organismes ne peuvent pas vous faire profiter d’une prise en charge par les différents acteurs que nous venons de vous citer tout au long de cet article.

Il est important de se renseigner aussi bien auprès de votre formateur que des collectivités concernées, afin de vous assurer que la formation que vous vous apprêtez à réaliser peut être prise en charge, afin d’éviter les mauvaises surprises. Validez chaque point avant de vous lancer.

Il sera essentiel de passer par cette étape notamment parce que les formations doivent parfois être avancées financièrement par vos propres deniers. Les différents organismes qui peuvent vous aider se contenteront généralement de rembourser les frais que vous aviez engagés à la base.

N’hésitez donc pas à être méticuleux dans votre démarches afin de ne rater aucune information. Une fois votre formation payée, il sera trop tard pour faire demi-tour, d’où l’importance de respecter les différentes étapes.

Comme nous vous le disions en préambule, il existe différents moyens d’obtenir ce financement, puisque l’Etat français veille à valoriser tout ce qui est en rapport avec la formation et l’éducation. Il est donc intéressant d’en profiter, puisque c’est un service prévu et financé par nos administrations.

Crédit photo: Flickr: 401(K)2012, Personal Finance

Mot-clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *