Comment bien se préparer pour un entretien ?

L’entretien d’embauche est synonyme de beaucoup de stress. Ce moment peut devenir très désagréable pour beaucoup de personnes qui recherchent un travail. Il peut devenir un véritable calvaire et faire passer des moments embarrassants tant pour le candidat comme le recruteur.

Ce qu’il faut avant tout, c’est savoir se vendre et pour cela il faut prendre confiance en soi. Voici quelques conseils et étapes à prendre en compte afin de réussir au mieux son entretien d’embauche.

entretien

Avoir un look et une attitude irréprochable

La première impression est très importante. Certes le physique ne fait pas tout, mais avoir une tenue soignée est très important. Elle montre l’engagement que vous mettez dans la volonté de prendre ce poste. Une personne avec une bonne présentation sera prise beaucoup plus au sérieux par le recruteur.

Cependant, il faut aussi rester soi-même et ne pas jouer un personnage que vous n’êtes pas et ainsi trop en faire, cela serait trop risqué et pourrait jouer en votre défaveur.

Restez simple,mais soigné et surtout souriant. La première impression peut jouer ou non en votre faveur. Misez pour un tailleur pour les femmes et un pantalon, chemise et veste pour les hommes.

Vous n’êtes pas dans l’obligation de forcément acheter une nouvelle tenue pour cet entretien, mais essayer d’avoir des vêtements propres et surtout bien repassés.

La coiffure est importante, ainsi que l’entretien de votre peau, tant au niveau du visage que du reste du corps, comme les mains par exemple. Pour les femmes pas besoin de trop en faire, il n’est pas nécessairement utile de porter un vernis trop flashy.

Vous pouvez opter pour une manucure simple. Le but d’un entretien d’embauche n’est pas d’aller à un défilé de mode. Il faut rester simple, sobre et surtout neutre.

Pour les hommes, une manucure n’est pas forcément nécessaire (reste à savoir dans quel domaine vous postulez). Un homme et même une femme qui cherche un travail dans le luxe doit cependant faire très attention à ce genre de détails.

Il est souvent demandé dans ces domaines d’être irréprochable tous les jours pour pouvoir être crédible face aux clients. Pour les métiers incluant moins de représentation physique, pensez juste à regarder si le bord de vos ongles n’est pas gris ou noir.

Pensez à nettoyer vos chaussures, voire même les cirer pour une jolie impression d’ensemble. Ne portez pas de chaussettes dépareillées, pour cela préparez votre tenue la veille, comme ça, pas d’oublis, et pas d’énervements si vous ne trouvez pas vos affaires le jour j. Si vous préparez cela la veille, cela n’arrivera pas.

S’entraîner avant l’entretien est indispensable

Être présentable est nécessaire, mais ne remplacera certes pas vos compétences et votre C.V.

Pour être sûr de soi et être bien préparé face aux questions du recruteur, il faut déjà d’une part, après avoir bien rédigé votre C.V (chose qui doit être déjà faite puisque vous avez attiré l’attention et être pris en entretien), le connaître par cœur.

Ensuite, vous devez vous entraîner, face à un miroir si vous êtes seul, ou bien expliquer en détail et dans l’ordre votre parcours, vos compétences à un proche si vous le pouvez.

Pour bien vous vendre, expliquez pourquoi le poste vous plaît et pourquoi vous seriez indispensable à la boîte avant que le recruteur ne vous le demande.

Cela peut sûrement bluffer la personne en face de vous si vous prenez quelques initiatives et qu’elles sont bien faites. Tout cela se prépare et même seul avant l’entretien.

N’ayez pas honte de répéter encore et encore. Cependant, le but du jeu n’est pas non plus de raconter en détail toute votre vie, ceci n’est pas une séance de psy. Pensez donc à résumer votre parcours, vos désirs, vos compétences.

Apprenez-le par cœur, mais ne récitez pas comme les poèmes que nous récitions à l’école. Le débit doit être fluide, naturel, travaillé certes et c’est indispensable, mais ne doit n’être en aucun cas une récitation au mot prêt. Il faut surtout susciter l’envie de votre interlocuteur de vous poser des questions, et de lui laisser le temps de le faire.

Anticipez aussi à  l’avance quelques questions qui pourraient vous être posées. N’hésitez pas à demander de l’aide si vous connaissez des personnes qui travaillent dans le domaine dans lequel vous avez choisi de postuler. Elles peuvent être de bons conseils.

Pensez aussi si vous passez plusieurs entretiens, à noter à la fin de l’entrevue, toutes les questions que vous ont posées les personnes pour le poste. Si vous ne savez pas répondre, ne désespérez pas, il n’est pas facile de passer un entretien, ça se travaille énormément.

Donc si vous avez eu un petit échec dans l’un d’entre eux, faites-en une force pour le suivant. Travaillez les questions qui vont ont bloqué, elles peuvent sûrement ressortir lors d’une autre cession suivante et ainsi vous serez préparé et vous serez beaucoup plus à l’aise afin d’y répondre.

Transformez vos peurs, vos échecs, en réussite. Les patrons les plus connus de France, du monde, eux aussi sont passés par là et ont travaillé sans cesse pour en arriver où ils sont, et tout cela commence par l’entretien.

Les choses à ne pas oublier le jour j pour un entretien du tonnerre

Pensez la veille à ne pas oublier de mettre votre réveil, et programmez-le à plusieurs minutes d’intervalles, afin d’être sûr de pouvoir l’entendre. Une fois debout, détendez-vous en prenant une bonne douche, et surtout ne faites pas l’impasse sur un bon petit déjeuner équilibré, qui vous donnera toutes les forces nécessaires pour un entretien réussi.

Regardez avant de partir, l’itinéraire de l’endroit où vous allez, afin de ne pas être perdu une fois arrivé dans les transports où à côté du bâtiment dans lequel vous devez aller. Et surtout, partez bien à l’avance. Il vaut mieux que vous soyez bien à l’heure qu’en retard et totalement dépassé par les événements.

Préparez-vous, renseignez-vous quant aux grèves des transports en commun. Il peut malheureusement arriver que pile ce jour-là soit sous le signe de problèmes de transports. Si c’est le cas, allez-y en voiture et bien à l’avance quitte à attendre dans le quartier, ou sinon, prenez un taxi.

Éteignez votre portable, ne faites pas vivre un enfer à la personne qui vous fera passer l’entretien  en ayant des textos et appels récurrents. Cela ne fait pas professionnel, ni sérieux, ni engagé. Si vous êtes bien préparé et que cela vous arrive, il est possible que vous perdiez votre place très vite.

Si vraiment par inadvertance en cas de stress avant de venir, vous avez oublié de l’éteindre, vous pouvez retombez sur vos pattes, en essayant de tourner cela à la plaisanterie pour détendre l’atmosphère, mais surtout éteignez-le lorsque cela arrive. Mais les chances que cela marche sont moindres.

Apportez votre C.V. Si personne ne l’a imprimé lorsque vous êtes arrivé cela fera beaucoup plus pro que vous l’ayez avec vous. Emmenez aussi votre lettre de motivation. Cela vous permet aussi de l’avoir avec vous si vous avez besoin de vous relire un petit peu pendant l’entretien.

Il peut arriver que le ou les recruteurs l’aient avec eux et qu’il n’en aient pas imprimé pour vous. En conclusion, apportez dans tous les cas plusieurs exemplaires imprimés de votre C.V.

Prenez des feuilles de papier. Vous pourrez ainsi prendre des notes comme nous le disions précédemment, mais aussi si vous aimez communiquer à l’aide de schéma, dessin, représentations graphiques afin de pouvoir poser vos idées sur le papier. Avec les feuilles, prenez aussi des stylos pour écrire évidemment.

Apportez votre déodorant dans votre sac, il sera votre meilleur ami en cas de stress, ainsi que des mouchoirs, adieu mauvaises odeurs et traces d’humidité (et donc adieu stress en plus).

Les petits plus à faire lors de l’entretien

Arrivez avec le sourire, et surtout si la personne à l’air froide, n’en tirez pas de conclusion hâtive.
En étant bien préparé, cela peut changer la donne et permettre à cette personne de la convaincre. Une personne peut aussi être froide dans le but unique de vous déstabiliser. Certains font exprès de jouer ce rôle pour voir comment vous pouvez résister à la pression. Certains seront aussi très agréables avec vous et seront totalement sincères, d’autres non, mais peu importe.

Tous les cas de figure s’opèrent au final, et le but du jeu est de vous vendre. Mais encore une fois, en respectant la personne en face de vous et étant bien concentré, vous devrez arriver normalement à convaincre tout le monde.

Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur, mais montrez que tout ce qu’il dit vous intéresse. Posez des questions, notez certains points qui vous paraissent intéressants, indispensables à retenir. Prenez votre temps, et surtout respirez, ne mitraillez pas le recruteur de mots à haut débit.

Lorsque vous regardez la personne qui vous fait passer l’entretien, dites-vous que cette personne est aussi un être humain. Imaginez dans sa vie de tous les jours, en train de faire la cuisine, les tâches ménagères, en train de récurer les toilettes par exemple. Cela rendra la personne beaucoup moins impressionnante à vos yeux.

N’oubliez pas évidemment en y pensant lors de votre soutenance de ne pas esquisser un sourire à ce moment-là. Le but du jeu n’est pas de se moquer, mais uniquement de se détendre.

N’oubliez pas de rester souriant, et surtout vous même, c’est cela qui marche le plus en général.

Crédit photo : Flickr ; Jose Luis Florez Castro ; bpsusf ; Touring Club Suisse; The Italian Voice

Mot-clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *